Un compte auteur, pour qui ? pour quoi ?

C’est la grande mode du moment : depuis que les communiqués de presse version SEO font l’unanimité dans notre microcosme, différents comportements se systématisent. D’abord chacun sait aujourd’hui qu’il n’est pas nécessaire de tout rédiger à la main lorsque l’on veut faire des soumissions sur annuaires ou même des commentaires sur des blogs, voire des soumissions aux Pligg et autres sites de bookmarking social : le content spinning (simple ou multi) s’est répandu, même chez les WH, à une vitesse phénoménale. Pour ce qui est du CP n’en parlons même pas : c’est l’évidence même qu’un spin bien ficelé permet de gagner un temps fou. Le spinnning, OK, tout le monde voit. Mais encore ? Eh bien le phénomène du moment, c’est la demande de compte auteur ou compte VIP.

Un compte auteur SVP !

Il n’est pas une journée, dernièrement, où sur ma timeline de Twitter je ne vois pas passer au moins une demande directe de compte VIP à un administrateur de site de CP. Quand ce n’est pas une demande du type : suis à la recherche de comptes auteur sur les sites de communiqués, qui m’en donnerait une ? A votre bon coeur m’sieurs-dames !! Bref chacun veut le sien, et sur un maximum de sites possible. Je ne critique pas, hein : il m’arrive à moi aussi de faire ce type de requête sur Twitter, et d’accepter ce genre de demande, même si je ne donne en général qu’en échange d’un compte VIP pour ma propre pomme. Alors phénomène de mode ? Vraie pertinence du compte VIP ? Eh bien le débat est ouvert (n’est-ce pas Dan 😉 ?)

L’avantage pour l’utilisateur est clair : il n’aura pas à attendre plusieurs {jours|semaines} de voir son CP validé et sera ensuite en mesure de faire rapidement un décompte de backlinks effectifs vers tel ou tel site, à destination de sa base de données perso ou de son client le plus impatient. Cela facilitera d’autant plus le travail qu’une fois posté, un CP recevra à son tour des liens qui viendront le booster un bon coup. L’autre avantage (corrélé) c’est bien entendu de pouvoir lier entre eux les CP, pratique que suggèrent d’ailleurs certains admin de CP et bien connue sous le nom de link wheel. L’avantage, en la matière, c’est que la majeure partie des sites de CP sont faits sous WordPress qui est à l’origine, rappelons-le, un CMS de blogging (a priori l’idéal pour un bon link wheel). Qui plus est, plus besoin non plus l’utilisateur de créer ses propres sites de puits à BL !

Le compte VIP : bon ou mauvais ?

Le problème dans tout cela quel est-il ? Et plutôt pour qui est-il ? Tout simplement pour l’administrateur ! Certes celui-ci se retrouve à avoir moins de contenu dupliqué à vérifier, moins de textes à valider en termes de règles de rédaction (nombre de caractères et de liens présents, bon orthographe…) et de gestion de l’espacement dans le temps des publications. A priori donc il s’y retrouve aussi bien que le référenceur-rédacteur lui-même : chacun gagne du temps !

vip

Cependant étant moi même administrateur sur payetonlien.com, je vous promets que ce n’est pas si simple. Pour bien me faire comprendre, je vais juste rappeler rapidement les règles que j’ai fixées : pas discours diffamatoire, pas de sexe, 300 mots mini, 5 liens max, un seul CP par site, grammaire et vocabulaire impeccables, pas plus de 50% de duplicate content. Linguiste de formation, ancien pigiste de presse et correcteur, vous comprenez bien que j’attache une grande importance à la qualité rédactionnelle (enfin la majeure partie du temps).

Or je ne connais pas a priori la qualité de rédaction des personnes qui viennent poster sur mon site. Bien sûr, j’ai accepté la création du compte en auteur sur WordPress, lorsqu’on m’a proposé pour la première fois ce genre d’échange. C’est assez flatteur en soi de m’entendre dire que ma qualité de rédaction me permet de valider moi-même mes CP sur d’autres sites, administrés par des gens que je ne connais pas ! J’ai donc par la suite établi ce genre de partenariat avec des gens qui, ayant aux aussi des sites de CP, connaissent la problématique, sont sensibilisés et donc font des bons communiqués de presse, qui respectent mes règles (sensiblement les mêmes que les leurs d’ailleurs).

Trop de compte auteur tue le compte auteur

Cela dit, à force que l’on me demande, je finis par me demander si c’est vraiment bon pour moi au final. J’en suis moi-même à une douzaine de comptes auteur, ça me donne une certaine liberté, mais franchement je crois que je vais m’arrêter là. Surtout que comme l’idée fait son chemin, que certains admin ont décidé de faire exclusivement des comptes VIP, et là tout le monde commence à penser que c’est normal, naturel, d’en exiger un d’un site comme payetonlien.

Or j’ai un vrai problème : je ne parviens pas à me défaire de l’idée que je dois checker quand même, notamment pour ce qui est de la grammaire et de l’orthographe… On s’en f… !!! crieront certains, ce n’est destiné à être lu par un humain, ce genre de littérature : c’est de la pâture pour les bots ! OK je sais, je comprends bien, mais j’ai mes petits principes, moi : pas de mauvais français chez moi ma bonne dame ! Et puis j’ai peur horreur du DC !! Blague à part, le système au départ est là pour que l’admin administre et comme je choisis rarement la solution la plus facile, je ne souscris pas à l’idée que le compte auteur soit systématique, même pour quelqu’un qui écrit bien. Pour finir je ne me sens nullement dans l’obligation de donner libre accès à mon site de communiqués de presse.

Que ceux qui ont un compte auteur sur payetonlien.com se rassurent : je leur laisse cette liberté ! J’ai été bien content que vous m’offriez le même cadeau en retour. Mais c’est juste que pour le moment, je souhaite m’arrêter là, et du point de vue du référenceur publiant des CP comme du point de vue de l’administrateur de payetonlien. Quant à vous, les admin des autres sites de CP, qu’en pensez-vous ?