SEO de mauvais goût

Alors que tout le monde ne jure que par Twitter, tant pour le SEO que pour son branding personnel, je n’y trouve personnellement ces temps-ci que des hommes qui pensent que leur taux de testostérone dépend de la vulgarité de leurs tweets. Ces gens pensent aussi que leur statut, ou plus exactement le Page Rank de la page de leur blog, leur ancienneté dans le métier ou encore le nombre de messages dans la Sphère ou le nombre de followers sur Twitter justifient un comportement des plus inconvenants.

Twitter mon amour !

Alors que j’avais laissé un peu de côté Twitter et son incessant échange de ouais t’es trop super, de moi j’ai tout compris et de génial l’article sur le spamco – j’en passe et des pires – je me suis retrouvé à donner mon avis au SEO qui a le plus mauvais goût de la Terre : @TasteMyJuiceSeo ! Puisqu’il le propose, j’ai goûté, et comme dirait ma fillette : j’ai-goûté-j’aime-pas ! Il faut dire que c’est un sacré mélange de saveurs : amer, acide, pourriture, moisissure, rance, périmé…

Non seulement le type qui se prend pour le gardien des enfers continue de proposer à tout un chacun de publier des articles sur son site trop zen tchya vu, alors que le plus ostensiblement du monde, il vire les liens sortants (qui sont pourtant la seule et unique raison pour laquelle on ait envie de publier sur son site trop zen tchyavu), mais en plus il s’offusque que l’on déconseille aux autres de se faire arnaquer par lui comme on s’est fait arnaqué soi-même. Mais bon, il faut dire que le gars a à son actif plus de 4900 tweets, 1344 messages sur la Sphère, un Page Rank de 2 et tellement d’articles sur son WP que ça ressemble presque à un site de CP à l’ancienne ! Donc il peut se permettre sans scrupule aucun de me dire qu’il a bien connu ma mère quand je lui demande des comptes sur ses agissements qui laissent plus qu’à désirer…

Moi maintenant tout le monde sait ce que j’en pense, à vous de vous faire une idée !

Twitter tu me rends fou !

Dans la série des SEO qui passent un peu trop de temps à se regarder le nombril, pour être sûrs qu’ils n’ont pas pris trop de bide à bouffer de la junk food entre deux articles insipides et inutiles, il y a celui qui a tout compris, même ce qui n’est pas de son ressort, avec l’argument que la TV le dit donc c’est vrai et qu’il vaut mieux entendre ça que d’être sourd… Celui-ci, vivant en pays anglophone, peut se targuer de naviguer entre deux langues (et il est à espérer, pour son bien être professionnalo-financier que son vocabulaire et sa syntaxe anglais dépassent ses compétences en français écrit). Mais aujourd’hui, j’ai eu une grande surprise : il sait aussi insulter en italien !!

 

Non seulement il n’a pas plus d’argument que le prétendu gardien des enfers (qui ferait mieux, d’ailleurs, de surveiller les portes du sien) , mais en plus ils utilisent tous deux la même tactique : j’insulte plus fort que toi (en langue étrangère, allez ça claque, pas vrai?) donc j’ai l’impression d’être plus fort… Mais lui, j’ai tellement l’habitude de ses bassesses et de sa bêtise (dont d’ailleurs il ne se cache pas : il suffit de suivre ses tweets ou de lire son blog pour en être convaincu) que je ne m’en offusque plus… Je préfère lui faire sa pub ici, c’est plus rigolo 🙂

Je sais bien que rien ne permet de discréditer cet individu, vu qu’il figure parmi les icônes du SEO francophones (même si je me demande encore pourquoi), mais il est bon de dire ce que l’on a à dire dans la vie, quand on est un Vince ! Quant à l’autre idiot, je crois qu’il ne vaut pas plus que ce billet de blog !