Mise au point

Une fois encore tout le monde s’enflamme… c’est de bonne guerre, moi aussi ! Bref je pensais judicieux d’affiner mon point de vue et de me faire comprendre, surtout de ceux qui me prêtent une prétention que je n’ai pas. Je donne généralement mon avis, de façon assez claire, mais je ne pense pas pour autant péter plus haut que mon blanc postérieur.

Continuer la lecture de « Mise au point »

Comment se tirer une balle dans le pied

Je l’ai souvent dit ici : il ya différents types de SEO selon moi. Il ya ceux que j’aime bien pour leur analyse précise, leur sérieux et leur état esprit et qui sont en général ceux qui nous apportent vraiment quelque chose, et il y a les éternels baltringues qui se contentent de dire des énormités, de rabâcher ce que l’on sait depuis la Glaciation et qui veulent donner l’impression qu’ils seront les prochains Rand Fishkin, tout ça pour se faire un nom (et apparaître, ainsi, sur la liste des twittos SEO trop ) sur une base qui s’écroulera à la prochaine release de Google. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi les uns, en diffusant de vraies infos, donnent aux autres les possibilités de faire mieux leur taff sans se casser un peu la tête.
Continuer la lecture de « Comment se tirer une balle dans le pied »

SEO de mauvais goût

Alors que tout le monde ne jure que par Twitter, tant pour le SEO que pour son branding personnel, je n’y trouve personnellement ces temps-ci que des hommes qui pensent que leur taux de testostérone dépend de la vulgarité de leurs tweets. Ces gens pensent aussi que leur statut, ou plus exactement le Page Rank de la page de leur blog, leur ancienneté dans le métier ou encore le nombre de messages dans la Sphère ou le nombre de followers sur Twitter justifient un comportement des plus inconvenants.
Continuer la lecture de « SEO de mauvais goût »

Tarte à la crème

Alors que le monde du SEO est en ébullition à chaque fois que Mister Coupe ouvre sa sale bouche et bave ses préconisations et autres mises en garde contre le courroux du plus grand moteur de recherche de tous les temps (en clair l’équivalent de Mickael Jordan pour nous autres passionnés du web d’hier… eh oui, d’hier, car on sait tous qu’à terme, le search ne représentera plus grand chose dans la façon dont nos enfants pratiqueront le web… à part les enfants de SEO peut-être…), on s’amuse à se réunir pour se dire à quel point on sait déjà ci ou ça, mais qu’on est contents de se le dire entre nous.

Continuer la lecture de « Tarte à la crème »

Juge et parti 2 : le référenceur qui avait des potes

Avoir des potes dans la profession, c’est souvent un avantage : avoir des amis, c’est très utileuh, un peu d’astuce, d’espièglerie… Bref oui, je ne vais pas le cacher : sans mon réseau, je ne serais jamais parvenu à travailler à mon compte comme je le fais aujourd’hui. Sans l’un de nos plus prestigieux confrères (je ne le cite plus, sinon Stéphanie va encore se moquer de moi devant tout le monde), je n’aurais pas eu la chance de pouvoir signer des contrats avec  les premiers clients à long terme que je bichonne le plus aujourd’hui. Je reconnais aussi que sans le fait de m’être fait connaître via Twitter et ce blog, et d’avoir lié des relations avec le microcosme des SEO qui palabrent en ligne, personne n’aurait jamais eu l’idée de m’interviewer, de vouloir savoir ce que je pense, comment je vois le SEO, Google… Le gros avantage a surtout consisté pour moi à avoir des tribunes dans lesquelles exposer mes idées et mes points de désaccord avec mes consoeurs et confrères, voire défourailler sur ceux qui à mes yeux le méritaient. Mais ça s’arrête là.

Continuer la lecture de « Juge et parti 2 : le référenceur qui avait des potes »