Haine-SEO

Voilà que suite à mon dernier post, dans lequel je dis clairement à quel point je ne suis pas adhérent à SEO Campus et à ses conférences (ce dont je ne tire pas de fierté particulière : c’est juste un choix perso), que je trouve dénués de tout sens, je me fais traiter de haineux et d’irrespectueux ! Zut alors, moi qui avais justement voulu discuter d’un point et pensais que cela ne tournerait pas au vinaigre, c’est finalement un fin de non-recevoir que je viens de me prendre en pleine tête… enfin c’est la tête du Père Ubu qui se l’est prise, sur Twitter, moi je suis installé pépère à mon bureau comme tous les matins et ça ne m’a pas éclaboussé. Les SEO sont décidément une drôle d’engeance !

A force de donner mon avis, parfois haut et fort, parfois avec des gros mots (rhooo c pas bien Vincent !!), j’en suis arrivé à me faire taxer de haine dès que je dis quelque chose qui froisse quelqu’un dans cette décidément très close communauté professionnelle qu’est celle du SEO. A l’heure où les Ukrainiens et les Russes se battent à coup de communication bidon et que je trouve cela très mal fait, voilà que je me rends compte qu’en France on a tendance à faire pareil et ce, dans un domaine professionnel très proche cousin de la communication. Quoi, on ne devrait pas dire qu’on n’est pas d’accord ? On devrait tous être de fiers membres des phalanges SEOistes parce qu’on fait ce job ? On ne devrait pas demander aux gens de s’expliquer parce que sinon on se fait taxer d’agression verbale ?

SEO-phalange

D’une part je pense qu’Olivier Andrieu, qui a d’ailleurs su répondre très vite et très bien à ce que je disais, n’a pas eu besoin desdites phalanges pour dire ce qu’il avait à dire, en réponse à ce que j’énonçais hier, mais en plus, lui, il a cru bon de répondre ici, « chez moi », à l’article qui visait à critiquer ce que j’avais lu de lui. Il ne l’a pas fait, lui, discrètement, voire indirectement, par le biais de Twitter. Et quoi il pue ce blog ? Ah non, c’est que ça la fiche mal de commenter avec son nom ici même ? C’est mauvais pour l’e-réput’ ? Dans ce cas pourquoi lire mes articles et venir m’en faire des critiques ? Je lis bien des choses sur les blogs, dont on dit souvent d’ailleurs que le meilleur est dans les commentaires !

coupez-les-oneilles

Alors chers SEO-phalangistes, chères consoeurs et chers confrères, pauvres agressés et pauvres petites victimes de mes invectives, sachez que mon blog ne mord pas, que le Père Ubu est décédé depuis longtemps et ne vous coupera pas les oneilles si vous venez commenter ici. Ne sommes-nous pas issus du peuple qui l’ouvre, celui qui passe son temps à dire dans la rue qu’il n’est pas d’accord, celui qui se targue d’avoir créé le concept de Liberté (oui oui, avec majuscule, attendez !!) et qui a coupé la tête de son roi ? Si ! Bah alors faites comme moi, ouvrez-la !