SEO et Sciences du Langage 2/2

Deux semaines après mon premier article sur le SEO et les Sciences du langage, je prends le temps de publier la suite. Il ne s’agit pas forcément d’une suite, d’ailleurs, puisqu’il ne sera plus ici question de sociolinguistique. En fait la lecture du terme syntagme chez Olivier Andrieu a automatiquement refait surgir dans mon esprit celui de paradigme et je me suis en quelque sorte senti obligé d’aborder le rapport entre les deux. En linguistique, on associe en effet ces deux concepts, syntagme et paradigme, pour mieux les opposer. On oppose même l’axe syntagmatique à l’axe paradigmatique et j’ai la sensation que le roi Google le sait et agit déjà en conséquence.

Syntagme

J’ai décidé de prendre au hasard un exemple, le premier qui m’est venu en tête, mais qui me semble assez bien illustrer mon propos. Voici donc la phrase :

La reine des pommes est un roman écrit par Chester Himes en 1958

Nous trouvons dans cet exemples différents syntagmes :

  • La reine (voire la + reine)
  • des
  • pommes
  • est
  • un roman (voire : un + roman)
  • écrit
  • par Chester Himes (voire par + Chester + Himes)
  • en 1958 (voire en + 1958)

Ces syntagmes sont interchangeables et pourraient donner les phrases :

  • Chester Himes a écrit La Reine des Pommes en 1958 ou
  • En 1958 Chester Himes a écrit La Reine des Pommes.

Paradigme

Voyons maintenant les choses sous un autre angle : celui du paradigme.

En effet chacun de ces syntagmes, mot ou groupe de mots, fait aussi partie d’un (ou plusieurs) paradigme(s), qui contien(nen)t d’autres mots, groupes de mots ou syntagmes avec le(s)quel(s) il(s) peu(ven)t être interchangeable(s). En reprenant mon exemple de départ, La reine des pommes est un roman écrit par Chester Himes en 1958, on obtient :

La Reine des pommes est un roman policier réédité par Gallimard en 1988

réédité prend la place d‘écrit, Gallimard celle de  Chester Himes, et 1988 celle de 1958.

Ensuite :

La Reine des pommes a été repris en BD par Wolinski au début de sa carrière

Ici le verbe a été repris remplace est ; en BD remplace un roman ; Wolinski remplace Chester Himes ; au début de sa carrière remplace 1958 ; réédité est remplacée par [ - ] (=rien).

Je poursuis :

Les Rois du gag est un film comique réalisé par Claude Zidi en 1985

  • On voit d’abord que Les Rois du gag remplace La Reine des pommes. Mais dans une autre phrase et un autre contexte, du gag pourraient être remplacé par de France (pour obtenir Les Rois de France) ou encore par maudits (pour avoir l’expression Les Rois Maudits).
  • Ensuite est remplace a été repris mais pourrait tout aussi bien être remplacé par sera diffusé.
  • Un film comique remplace en BD ou un roman policier, mais comique pourrait être aussi remplacé par français (pour film français) ou typique des années 1980 (pour film typique des années 1980).
  • Puis Claude Zidi remplace Chester Himes, Gallimard, Wolinski ; mais Claude, dans un autre contexte, pourrait être remplacé par Paul et Zidi par Brasseur.
  • en 1985 remplace 1988 , 1958, au début de sa carrière mais : d’une part en est interchangeable avec durant ou avant ou après (en 1958, avant 1958, après 1958);  d’autre part en 1985 pourrait tout aussi bien être remplacé par au milieu des années 1980 ou quand j’avais 11 ans ou bien quand Google n’était pas encore né, voire alors que Mikhaïl Gorbatchev venait de remplacer Tchernenko.

Dernier exemple, et pour finir :

Le roi de la jungle est le lion

Dans cette dernière, le s’est substitué à les, roi s’est substitué à rois, de la s’est substitué à du, jungle remplace gag, le remplace  un, lion a remplacé film. En revanche ni comique, ni réalisé, ni par, ni Claude, ni Zidi et ni en 1985 de la phrase précédente n’ont d’équivalent.

Pour rendre tout cela plus clair, j’ai mis toutes ces données en tableau :

Paradigmes

Syntagme, paradigme et SEO

Voilà pour mon explication de ce qu’est un paradigme. Quel rapport avec le SEO ?  C’est relativement simple : Google, avant de s’être intéressé à l’analyse du langage à travers l’analyse des syntagmes, semble avoir déjà travaillé dans une certaine mesure sur les paradigmes. L’exemple type est Google Suggest. Je reprends ma phrase de départ et je la soumets à Google :

Paradigme Google Suggest

Google suggest paradigme

ParadigmeLe paradigme dans Google

Mes conclusions en matière de SEO sont les suivantes : il faut développer son vocabulaire, utiliser des synonymes, de façon à ce que l’on puisse retrouver une page donnée sur différents mots-clés d’un même paradigme. Travailler aussi sur sa longue traîne, pour les mêmes raisons, sur les title et les Hn, de même que dans les ancres de liens.  Je n’invente rien, je répète même ce que tout le monde répète ces derniers temps. Cela dit, je pense que mon explication éclaircira peut-être le pourquoi du comment pour certains, comme ce retour aux théories linguistiques m’a rendu les choses plus claires.

Je vous renvoie enfin à un article de Didier Sampaolo sur le LSI (Latent Semantic Indexing), dont les conclusions peuvent être applicables en partie à ma démonstration, de même que les commentaires, qui sont assez édifiants.

 

19 réactions sur “SEO et Sciences du Langage 2/2”

  1. Bonjour,

    Me revoilà ;-)

    Paradigme et syntagme sont deux notions essentielles de la sémantique. Avec les suggestions de Google, on a effectivement un cas concret d’application…
    Ce à quoi je pense en lisant votre article, ce sont les milliers d’occurences in absentia dont vous ne parlez pas. C’est tout l’intérêt de la notion de paradigme. L’énumération des « solutions » est virtuelle en linguistique et sémantique. Google nous donne un cas concret. Bien vu !
    Mais qu’en est-il des cas que l’on ne voit pas ?

    Merci de cet article intéressant !

  2. [...] This post was mentioned on Twitter by CWM Consulting. CWM Consulting said: RT @diije: RT @vincentjamin SEO et linguistique 2/2 : http://www.encoreunblogseo.info/seo-et-linguistique/ [...]

  3. vince dit :

    @CWM : Oui vous avez raison, il y a tout ce que l’on ne voit pas, mais n’est-ce pas là l’intérêt de jouer à fond la carte de la longue traine, pour espérer au mieux couvrir l’ensemble possible des mots d’un paradigme (même si l’on sait à quel point ça paraît impossible) ?

  4. Oui, c’est sûr !

    J’attends les prochains avec plaisir !
    J’espère lancer cet été une série d’articles clairement axés sémantique (un peu comme celle de l’année dernière http://cwm-consulting.over-blog.com/categorie-11027929.html).
    Voulez-vous vous joindre à moi ?

  5. vince dit :

    Oui avec plaisir : je regarde d’un oeil intéressé tout ce qui concerne le « web sémantique ». Donc des articles axés sémantique, oui !… même si je suis plutôt sociolinguiste au départ :)
    (attention : votre lien pointe vers une erreur)

  6. [...] Encore un blog SEO : SEO et Sciences du Langage 2/2 [...]

  7. Wype agency dit :

    Très bon article, il explique en détail ce dont beaucoup de blog ne font que préconiser. L’ordre de mots et sa variété ont leur importance, notamment dans le ancres de lien d’après mon expérience personnelle.
    Si on pousse un peu le vice, on peut utiliser tout ça pour construire de on générateur de textes alternatifs…

  8. vince dit :

    @Wype : oui en poussant le vice, on peut faire cela… mais on peut aussi se creuser la tête et creuser les outils de mots-clés pour faire du contenu qualifié… ou les deux :)

  9. Nico dit :

    C’est juste ! Comme par exemple un article qui décrit le café depuis la graine du caféier au breuvage que l’on retrouve dans nos tasse, aura toujours plus de poids SEO qu’un simple article parlant d’un café. La longueur d’un texte force l’emploi de synonymes et de description. Bonne fin d’après-midi :-)

  10. [...] article, je reviendrai donc sur le concept de syntagme, pour développer et aborder un autre concept linguistique lié au SEO.   Classé dans : Référencement Tags : linguistique, référencement naturel, SEO, [...]

  11. [...] avoir tenté de décrypter, à l’aide de notions empruntées à la linguistique et à la sociolinguistique, la façon dont le roi Google se comporte avec les mots-clés que nous [...]

  12. C’est grâce à ce concept de paradigme que l’on peut faire du content spinning

  13. Professionnel dit :

    Intéressant l’article, j’ai pas beaucoup fait des recherche sur les articles axés sémantiques, mais je suis obligé maintenant à y voir plus clair et de faire des tests aussi …
    Merci !

  14. En effet maîtriser Syntagme et paradigme permet à notre contenu d’avoir du poids point de vue SEO

  15. En gros le paradigme en terme de linguistique est le champ sémantique non? En psychologie c’est un champ conceptuel donné…
    C’est très intéressant en matière de copywriting et oblige à un peu plus d’efforts pour faire varier sa langue, ce qui n’est jamais mauvais :)

  16. vince dit :

    @Samuel : ça va au-delà : c’est tout un ensemble de mots qui pourraient se trouver à cet endroit dans la phrase, même s’ils ne font pas partie du même champs sémantique. Ce n’est pas lié à la signification du mot, mais plutôt à sa potentialité d’être à cet endroit-là précis au sein de ce type d’ensemble de mots précis-là… oulà c’est pas clair ce que je dis… va falloir que je me remette à écrire plus souvent, moi :) On en reparle ?

  17. Sam dit :

    Ok je vois, donc un moyen algorithmique de trier la bouillie de la vraie phrase, syntaxiquement correcte?

  18. vince dit :

    @sam : oui, en théorie c’est ça ! ensuite, ce qu’il en fait vraiment, je ne suis pas encore en mesure d’en livrer une analyse, mais ça viendra !