Pandez-moi haut et court !

Voilà, je me suis planté ! A force de raconter tout ce qui me passe par la tête, et d’exprimer mon avis sur tout ce que je lis, à tort et à travers, cela devait arriver. Le déclic a été long à venir. Mais hier, il s’est produit brusquement, comme un éclair, non pas de génie, mais de réalisme : mon article précédent sur Panda ne vaut pas un clou. Pis, il me fait dire absolument n’importe quoi. Ce nouveau billet, en sorte de mea culpa, tendra à remettre tout à plat.

Hier donc, assis derrière mon PC à rédiger le texte spinné qui servira à une prochaine avalanche de communiqués de presse, j’entends prononcer la phrase suivante : « Avec Panda, Google va blacklister les sites qui sont mal écrits, qui comportent des fautes d’orthographe notamment »… !!??!??? Prêt à fustiger la personne qui vient de prononcer cette énormité – j’ai du mal avec ceux qui se présentent comme des experts en SEO et qui se permettent, par là, de raconter ce genre de connerie contre-vérité – j’ai soudain un flash : n’est-ce pas peu ou prou ce que je disais, moi-même, dans mon article intitutlé SEO et rédaction ? Je relis donc l’article et … ouf, soulagement : je n’étais pas allé si loin. Mais tout de même.

Je remets donc les choses à leur place : Google, peuchère, ne sait pas encore lire. Oui c’est la honte : il a l’âge d’être au collège et n’a toujours pas appris… mais ce n’est pas sa faute : il n’est pas humain ! Si certains de mes confrères ont très bien su me remettre les pendules à l’heure là-dessus (et cette blague sur Google est un clin d’oeil à ceux-là), je me suis aussi renseigné, lisant chez Laurent Bourelly un article assez révélateur, et chez Homo Economicus un autre qui m’a ouvert les yeux en me donnant une giffle. Alors voilà, oui, comme tout le monde (enfin beaucoup), je m’étais enflammé finalement : j’avais écrit ce qui me faisait plaisir, sans prendre de pincettes, et j’avais moi aussi fantasmé sur Panda (en tout bien tout honneur, s’entend).

Aujourd’hui, conscient de mon erreur d’hier, je suis me résigné en acceptant l’idée suivante : Non, Google ne verra pas quels efforts je déploie pour créer un contenu, non seulement unique mais aussi lisible, clair, syntactiquement et lexicalement correct. Il n’a pas le niveau. Tant pis ! Ou plutôt tant mieux : cela signifie simplement qu’il n’est pas aussi fort que ça et que l’algo, c’est juste… un algo !

 

15 réactions sur “Pandez-moi haut et court !”

  1. Dan dit :

    Tu as vu juste. Reconnaitre ses erreurs voilà une grosse force d’un référenceur dans son métier.Mais il ne faut pas rabaisser Google au bas de l’échelle, son algo, les bots, les filtres s’améliorent à chaque maj

  2. vince dit :

    @Dan : oui j’imagine bien que chaque MAJ a quand même son utilité 😉 l’idée est plus de me moquer de ma propre pomme plus que de celle de Google…

  3. rivsc dit :

    Ah quand j’ai vu le titre jme suis dit « ayé encore un jeu de mot avec le panda » pis en fait non.

    C’est le gros problème avec le seo depuis que je m’y intéresse (2 à 3 ans) on entends tout et son contraire, et oui c’est une science inexacte. Il y a tellement de critère que l’on peut facilement prendre un critère comme prépondérant alors qu’en fait non, bon je ne sais pas comment les pro font pour déterminer les critères mais je pense qu’il est c’est facile de se méprendre. Pour être dans des situations idéales de test il faudrait des noms de domaine de même age, identique (déjà là ça coince), les mêmes IP, les mêmes performances. Je me plante peut-être, vous en pensez quoi ?

  4. vince dit :

    @rivsc : euh… si , c’est un jeu de mot, sinon je n’aurais pas fait la fôte… Je ne suis pas sûr que tes conditions soient « idéales », ce que je sais c’est que plus on teste, plus on apprend par soi-même et moins on dépend des autres :)

  5. J’adore le titre! Quelle jeu de mot … Sinon pour en revenir au « méchant » Panda, je suis tout à fait d’accord avec cet article, il ne saura effectivement pas vraiment juger de la qualité « intrasèque » d’un site.
    En effet, il utilise plutot les indicateurs externes (taux de rebond, expérience utilisateur…), et ceci peut avoir des impacts négatifs sur le positionnement global…
    Donc je pense qu’il ne faut pas le sous estimer…

  6. vince dit :

    @guigui : loin de moi l’idée de sous-estimer l’impact de Panda… je veux juste ici rectifier le tir par rapport à mes précédents propos.

  7. rivsc dit :

    « sinon je n’aurais pas fait la fôte »

    Ok, là c’est un grand moment de solitude pour moi ! Ce que je veux dire quand je parle de conditions idéales c’est qu’il faut des sites où seul un critère change pour être sur que c’est ce critère là qui fait la différence. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait de tester par soi même.

  8. vince dit :

    @rivsc : OK, compris !

  9. LaurentB dit :

    Je suppose que le but principal est atteint pour Google. C’est à dire engendrer l’effet de terreur nécessaire afin que la plupart se mettent à faire du contenu soi-disant « remarquable » et des sites jolis, sans trop de pubs, etc.
    Heureusement, que nous sommes quelques uns qui se cachent dans la Matrix en ayant la clairvoyance de ne pas tomber dans le panneau.
    Félicitations pour avoir choisi de prendre la pilule rouge.

    PS : merci pour la citation 😉

  10. vince dit :

    @Laurent : Si la pilule rouge semble moins digeste au départ, au final on se porte mieux (et c’est vrai pour toutes les pilules rouges en 2011 !). Merci à toi

  11. Jérémy dit :

    @Laurent B, amusant j’ai la même sensation depuis le départ bien que l’alog a du être revu un minimum je pense. Mais beaucoup flippent déjà sur l’arrivé d’un gros nounours noir et blanc … Pendant un test sur mon Bot Chrome, j’ai cherché le nombre d’article relatant le panda en FR. Et bien le buzz est bien là…J’ai stoppé mon joujou au bout de 13 600 Urls sur le panda … Voilà déjà de quoi occuper la bête, si elle arrive jusque chez nous ! En attendant, et bien voilà … 😀

  12. Je suis assez d’accord, car je n’ai vu aucune différence notoire sur les sites que je gère depuis l’arrivée du fameux panda…
    A vrai dire, j’ai même un petit forum qui a grimpé sur quelques requêtes de longues traine alors que certaine question du forum n’ont pas de réponse.
    En bref, google essaye de nous mettre un bon coup de pression comme il sait si bien le faire.

  13. vince dit :

    @collier : nous sommes tout-à-fait d’accord !

  14. Caroline dit :

    Bien joué ce mea culpa ! Je ne pense pas non plus que Google Panda va énormément changer la donne (contrairement aux Etas-Unis ou lors du lancement des sites on vu leur pagerank baisser en flèche) mais je pense sincèrement que du contenu frais, ajouté régulièrement et qui n’a pas été spinné en vaut la peine pour le référencement d’un site, blog ou autre. Je dis non on ne te Pandera pas 😉

  15. vince dit :

    @caroline : ouf, me voilà rassuré 😉
    En ce qui concerne le contenu rédactionnel, si on y passe du temps, un bon spin propre et « correct » (syntaxe + vocabulaire) est possible