Nofollow : le doute est permis (quoi que…)

Le nofollow est l’un de ces marronniers du SEO : on en parle régulièrement, certains l’aiment chaud, d’autres froid, certains y croient, d’autres non, mais globalement on se pose depuis 10 ans la question de son impact direct et de son impact indirect sur le SEO pris dans son sens le plus large, mais aussi et surtout sur le positionnement d’une page sur des mots-clés précis. Or ce que j’ai lu chez Sylvain (http://blog.axe-net.fr/google-et-liens-nofollow-avis-dexperts/) ne me convainc pas, ou plutôt laisse encore planer le(s) doute(s).

Quoi ? Comment ? Rien compris !

La communication de Google vis-à-vis des liens en nofollow est, comme bien souvent, une absence de communication : on reste très vagues, on n’affirme finalement pas grand chose, n’était la façon dont le lien en nofollow permet à un webmaster de dire au moteur de ne pas suivre un lien en particulier au lieu des liens d’une page entière. Blablabla. Bien. En clair ça existe, on peut l’utiliser, si on veut mais bon, c’est comme vous voulez, en fait on n’a rien à dire là-dessus, quoique, ah non en fait… Mais si, regarde !

Si on se rapproche des experts en la matière (et les trois en question, pas de doute qu’ils en sont), l’info n’est pas plus claire : oui, non, des fois, ah bah si, quoi que pas toujours, en fait je ne sais plus… mais bon les tests disent que c’est non mais attends l’autre test disait que si, mais bon moi j’ai toujours défendu le non, mais je pense que des fois finalement ça pourrait être oui… enfin, pas sûr… quoi qu’il en soit, c’est non… enfin certaines fois tu te poses la question quand même, enfin tu vois quoi…

Mon avis sur la question

Alors monsieur Jamin la grande bouche, prêt à contredire tout le monde comme à son habitude, a-t-il quelque chose de plus précis à dire au sujet des liens en nofollow ? En fait non, et là n’est pas la question : Jamin doute, Jamin se pose des questions et Jamin n’a pas de réponses précises aux questions qu’il se pose et peut-être pas assez de recul/connaissances/expériences/retours d’analyses… à ce sujet. Justement, je comptais sur vous les gars !!

Voilà où je souhaite en venir : j’ai lu avec une grande attention ce que disent Sylvain, Kevin et Laurent, parce que j’avais besoin de voir confirmer certaines choses et infirmer d’autres, pour ce qui est de l’influence de liens en nofollow. D’une part je comptais sur eux parce que ce sont des pros du SEO, des pros expérimentés, bien plus que moi, et qui ont de surcroît travaillé à des linkwheels certainement plus costaudes que les miennes, et pour des sites bien plus conséquents que la majeure partie de ceux qui sont passés entre mes mains. D’autre part il fallait que je puisse répondre à la question quand on me la pose, et pouvoir affiner mes convictions pour être plus sûr de moi quand je monte des architectures de liens. Bref, je voulais de l’info bien pro… et je suis resté sur ma faim.

Et le social ?

Un marronnier en cachant un autre, voilà que surgit, de derrière le nofollow, le social. Parce que, après quelques années de développement et d’imprégnation du web, le social a beaucoup fait parler de lui dans notre domaine, à tel point que pas un référenceur ne dirait aujourd’hui que le social ne sert à rien ! Ce serait d’ailleurs une aberration que de parler de web et d’influence sans parler de social. Nombreux sont les référenceurs qui voient dans Twitter, Google+, Facebook, voire Pinterest, un moyen de populariser les contenus de leurs clients, là-dessus je n’ai pas de doute.

Mais à bien y regarder, moi qui y regarde de près, voire de très près depuis plusieurs années, je me suis dit que :

  • Facebook n’est pas crawlé, OK
  • Twitter est en nofollow, OK
  • Google+ est en nofollow, OK
  • Pinterest est en nofollow, OK

Bon alors, mesdames et messieurs, que doit-on penser ? Que le social a de l’influence sur le SEO mais que les liens d’origine sociale ne servent à rien ? Que le nofollow est là pour empêcher le jus de passer et les sites de se positionner, mais que le social, lui, y contribue alors qu’il est en nofollow ?

 

5 réactions sur “Nofollow : le doute est permis (quoi que…)”

  1. Bruno dit :

    Bonjour,

    Je pense que le fait que les partages sociaux aident plus ou moins un site ou une page à se positionner va dans le sens de ceux qui avancent que Google prendrait tout de même en considération les liens nofollow faits à partir de sites d’autorité.
    Maintenant, est-ce qu’un partage social qui n’est repris par personne et/ou réalisé sur un profil avec peu d’abonnés ou flowers a un réel impact, j’en doute.
    Bref, je pense que rien n’est tout blanc ou tout noir et que chacun détient une portion de vérité ….. ou non.

  2. vince dit :

    D’accord avec toi… ou pas 😉

  3. filou dit :

    Bonjour
    dans le doute abstiens toi dit le dicton, compte tenu de notre secteur d’activité nous avons lu et relu tout ce qu’on pouvait trouver sur le nofollow en France comme a l’étranger et en fait force est de constater que personne n’en sait rien et avance des hypothèses plus qu’hasardeuses.
    Et c’est justement la grande force de google pour rendre illisible sa méthodologie de balancer une info et de dire ou faire l’inverse 1 mois après.
    Ce qui est sûr c’est que nous connaissons tous des sites qui ont ranké sans lien dofollow à gogo et la plupart du temps qu’avec des nofollow….mais il semblerait quand même qu’un lien reste un lien..

  4. vince dit :

    @filou : C’est exactement comme ça que je vois les choses moi aussi : on ne sait pas et Google ne nous donne qu’à réfléchir (et à s’arracher les cheveux) mais au final il n’y a (toujours et encore) que l’expérience qui puisse nous guider.

  5. Yoann dit :

    Sujet qui revient régulièrement. Que faut il penser des nofollow. Le social a un impact important dans la notoriété et dans la construction d’une identité. Quoi qu’il arrive, même si cela n’impact pas directement le SEO, cela impact l’évolution du trafic d’un site. C’est bien ce qui compte… Laurent dit d’ailleurs qu’il est important d’avoir une part importante de nofollow dans la répartition de ses backlinks il me semble.

Réagissez