Mise au point

Une fois encore tout le monde s’enflamme… c’est de bonne guerre, moi aussi ! Bref je pensais judicieux d’affiner mon point de vue et de me faire comprendre, surtout de ceux qui me prêtent une prétention que je n’ai pas. Je donne généralement mon avis, de façon assez claire, mais je ne pense pas pour autant péter plus haut que mon blanc postérieur.

Moi…

Comme je le disais chez Loïc ce matin, pour moi il ne s’agit plus d’un petit jeu, mais bel et bien d’un sérieux enjeu. Au moment où le bon vieux système d’auto-entrepreneuriat, qui m’avait permis de me lancer, commence à battre de l’aile et à sentir le sapin, je suis en train de me demander de quoi l’avenir sera fait. Or comme tout un chacun, je tente d’affiner les choses, de mieux comprendre de quoi le web d’aujourd’hui est fait et tente d’anticiper de quoi celui de demain sera fait. Pourquoi ? Eh bien tout simplement pour continuer à gagner ma vie tout en travaillant seul ! Pour survivre dans la mêlée et continuer à vivre la vie que je mène et que j’ai choisie, entre responsabilités professionnelles et personnelles, entre mon rôle de netlinker et mon rôle de mari, entre ma disponibilité pour mes clients et celle pour mes enfants.

… et vous

Point de prétention, donc, mais de l’appréhension ! C’est pour cette raison que je refuse le partage du savoir durement acquis, que je fustige l’utilisation par des SEO fainéants des techniques avancées et autres plans trouvés suite à de longues heures de recherches, de tests, d’échecs et de réussites. Je n’ai pas que cela à faire, que de passer des heures à trouver des failles que d’autres se dépêcheront de combler avant d’attendre que l’on en trouve une autre à leur remettre entre les mains. Google n’est pas né de la dernière pluie, donc quand je cherche à l’amadouer avec des outils et que d’autres les utilisent pour lui casser la gueule, bien sûr que je ne suis pas content, et bien sûr que je le dis.

Que ceux à qui ça ne plaît pas disent ce qu’ils veulent et se gaussent entre eux si ça leur chante, moi j’ai du taf, parce que ce week-end, c’est week-end justement, et que week-end chez moi, ça veut dire familia… et fiesta !

 

Réagissez