Le SEO est-il un jeu ?

L’un de mes tweets de la semaine dernière concernait un article de Ken Evoy, intitulé « Dites vos dernières prières, référenceurs black hat » (Say Your Final Prayers, Black Hat SEO’s). J’ai relu plusieurs fois cet article. D’une part parce qu’il est écrit dans un anglais que j’ai encore parfois du mal à maîtriser, mais aussi et surtout parce que je voulais vraiment comprendre où le « Dr Evoy » voulait en venir. Ce que j’en ai retenu est que, selon lui, les règles édictées sont simples et qu’il nous suffit de les suivre, voire qu’il est inutile de faire autre chose que de les suivre. Certes j’ai déjà reconnu que le référencement naturel a trait aujourd’hui en France plus au GEO (Google Search Optimization) qu’au SEO, et même que le monde est à Google, mais je ne suis pas pour autant du même avis que ce respectable gentleman.

Les règles du SEO et leurs limites

Que Google fixe les règles en fonction de son algorithme, rien de nouveau et rien de plus normal, toute chose étant relative, du fait de sa position de leader de la recherche. Mais dans l’idée que notre métier consiste exclusivement à suivre ces règles et à nous y tenir, là, il y a quelque chose qui me gêne. Je considère, comme beaucoup je suppose, le SEO comme un métier de passion et de passionnés. Ces passionnés sont aussi des gens curieux, qui vont sans cesse tenter de trouver des nouvelles idées, des nouvelles voies. C’est d’ailleurs ce qui rend ce métier fascinant !

Les règles existent mais elles ne sont pas gravées dans le marbre. Je pense, en disant cela, à des gens comme Dan, de Seulmaitreabord, qui « joue au chat et à la souris avec les moteurs de recherche depuis 10 ans et aime ça ». Ce qui me fait aimer ce métier c’est aussi l’incertitude, la nécessité de faire des tests, des analyses. Là je pense à  Laurent Bourelly, qui se pose des questions sur les facteurs influents des backlinks pour mieux nous en livrer ses réflexions et conseils, ou encore à Pink SEO et à son post sur l’influence de Twitter sur le référencement naturel, qui ouvre un débat où chacun a un mot à dire.

Même si la curiosité pousse parfois à aller voir du côté obscur du référencement, à frayer avec le black hat SEO, à prendre conscience des techniques de  NSEO, je ne pense pas que cela soit futile. Au contraire, cela permet à ceux qui, comme moi, se posent encore beaucoup de questions, d’élargir leurs horizons, de tirer le rideau du conformisme pour voir ce qui se cache derrière. Comme le dit si bien Aurélien Bardon : avant de devenir « expert SEO« , il faut pouvoir en connaître toutes les ficelles, ou pour le moins avoir tenté au maximum de faire le tour de la question. Après tout, nous sommes tous des adultes et connaissons les règles et les sanctions encourues si nous décidons de franchir les limites posées et imposées.

Alors le SEO est-il un jeu ?

En conclusion, je ne pensais pas faire un résumé des derniers articles que j’ai lus et qui m’ont marqués, ni citer tous ceux que je suis, mais c’est finalement comme  cela que j’ai rédigé ce post, tout-à-fait naturellement. L’idée principale reste la suivante : nous vivons des vies suffisamment conformistes, et ce qui me donne des ailes, rend mon quotidien excitant, c’est justement que j’ai un métier qui pousse à la curiosité (sans pour autant pousser à l’anti-conformisme, ne me faites pas dire…), à la recherche, aux tentatives nouvelles ou déjà éprouvées par d’autres, mais que j’ai la liberté de mener moi-même si je le souhaite. Bref, pour répondre à ma question de départ : oui, le SEO est un jeu et le web un grand terrain où j’espère m’amuser encore longtemps !

 

26 réactions sur “Le SEO est-il un jeu ?”

  1. En tous cas, j’y suis arrivé par jeu, par esprit de compétition, pour prendre mon pied quand je gagne des positions (et pleurer quand j’en perds).

    Je pense que tous les référenceurs ont ce petit côté joueur.

    Bien sûr, ensuite, il y a ce que l’on fait pour soi, on pourrait même distinguer ce que l’on fait pour ses sites « sérieux », et les risques que l’on se permet de prendre pour ceux qui le sont moins.

    Il y a aussi ce que l’on fait pour les clients. Dans ce cas, j’avoue que je joue beaucoup moins voire pas du tout. Au contraire, je bétonne sans prendre de risque.

    Mais qu’est-ce que j’aime jouer…

  2. Marie dit :

    Le SEO est un jeu dont on ne connait pas les règles et dont les sanctions peuvent s’avérer dramatique pour une activité professionnelle 😉

  3. Diije dit :

    Bonne analyse, je partage cet avis.
    C’est finalement le côté incertain du SEO qui est intéressant.
    Et même si le référencement n’est pas un jeu, rien ne nous empêche de nous amuser en le pratiquant :)

  4. vince dit :

    @Sylvain : Bien sûr, on ne prend pas les mêmes libertés avec tous les sites : le jeu peut s’avérer dangereux, c’est clair !

    @Marie : Oui, c’est pour cela qu’on ne peut pas prendre les mêmes libertés avec nos sites et avec ceux des clients :)

    @Diije : C’est sûr, une fois les enjeux compris et pris en compte, cela reste un grand champ d’investigations !

  5. Le seo est un jeu au même titre que n’importe quel autre métier qui met en jeu une stratégie et un peu d’imagination. La question est de savoir si le jeu en vaut la chandelle des fois (BH)! 😀

  6. LaurentB dit :

    J’ai bien comparer le référencement au poker où tu joues sans connaître les règles et qu’elles changent tout le temps sans qu’on t’avertisse.

    Sinon, jouer le « jeu » selon les règles de base ne va pas t’amener non plus très haut.
    Il faut pouvoir pousser vers la limite sans la franchir. C’est là que réside toute la subtilité.

    PS : merci pour la citation. 😉

  7. vince dit :

    @Laurent : « pouvoir pousser vers la limite sans la franchir », ta formule me plaît bien. Oui, c’est ça que je voulais dire en utilisant le mot « jeu ».

  8. Nicolas dit :

    C’est un jeu pour les référenceurs, un peu moins pour les entrepreneurs dont le business est basé sur le trafic capté via Google… :)

  9. vince dit :

    @Nicolas : oui, cela fait partie du « jeu » 😉

  10. Eric dit :

    Que la force soit avec vous !

    Si le référencement naturel ne serait pas un jeu, je changerais de métier 😉

  11. Ya-graphic dit :

    Le SEO est un jeu dont on prétend tous connaître les règles.

    Nous connaissons les bases du référencement, la maîtrise de son secteur ou de son activité fait la différence…

    Les sanctions ne tombent que pour ceux qui ne respectent pas les consignes du moteur de recherche Google. :)

  12. vince dit :

    @Eric : je crois que moi aussi !
    @Ya-graphic : Le jeu n’est-il pas parfois de chercher à contourner ces consignes ?

  13. SEO Houston dit :

    Je pense aussi que le SEO est un jeu avec ses avantages, ses inconvenienets et ses enjeux.

    Et la vous allez me dire pourquoi…

    1 – depuis bientot 9 ans je ne me suis que tres rarement levé en me disant … « pffff faut que j’aille au taf …. fais chier! » deja

    2 – Comme le dit Dan on joue effectivement au chat et a la souris avec les moteurs de recherches… c’et un peu comme le Jeu d’éleusis …

    3 – les enjeux … avouez que chacun d’enter nous a toujours encore un petit boost quand iol arrive a choper un bon resultat sur un mot cle ou qu’il voit le traffic de ses clients augmenter… bref qu’il voit que sa strategie marche

    Oui il y a encore du fun DONC c’est un jeu!

  14. vince dit :

    @Julien : J’aime bien ton 1er point… et oui, il y a du fun !!

  15. […] de profession, je prends le problème à l’envers et me demande comment nous, dans le jeu du SEO, nous pouvons comprendre ces fameuses intentions. Pour comprendre les intentions de […]

  16. Tout comme la vie elle-même, le SEO est un jeu avec ses propres règles, faut s’y adapter ou bien en « inventer » quelques nouvelles et toujours tester et retester!
    Un peu comme quand on achète des chaussures tiens, on explore le magasin, on repère une chaussure qui nous plaît, on la teste, ça marche pas, on doit en trouver et tester une autre, ect… (oui, je sais, super l’exemple xD).

  17. Pour connaitre les limites il faut forcément les dépasser et se planter pour en connaitre le périmètre.

  18. chape fluide dit :

    on peut comparer le seo à un un jeu de ruse et de compétitions avec des règles ou des recommandations entre sites et moteurs.

  19. referenceur dit :

    En effet, si il y avait des règles et toutes les informations sur papier, je ne pense pas que le seo serait toujours autant attractif.

  20. nicolas dit :

    Je pense aussi que le SEO est un jeu….mais qui prend malheureusement beaucoup de temps !

  21. C’est vrai que c’est un jeu et quelque chose d’excitant quand on joue avec le positionnement d’un site.
    Dommage qu’on ne gagne pas toujours.
    Je dit dommage car jouer c’est bien quand on gagne,mais quand on perd c’est beaucoup moins drôle.
    Lol

  22. Discodog dit :

    Eh bien, je suis ravi de découvrir un nouveau blog seo qui se pose des questions plutôt que critiquer le seo des autres. :)

  23. vince dit :

    @Discodog ravi de te compter parmi mes lecteurs !

  24. Trampoline dit :

    Très beau blog, article très pertinent merci…

  25. vince dit :

    @Trampoline : c drôle, je venais justement de voir ton ancre « trampoline » chez Mar1e… Merci pour le compliment

  26. […] pas changé. Donc rien de neuf côté SEO, a priori, et surtout pas le décès annoncé. Le jeu reste le même, jusqu’à preuve du […]