Le Google stratégique

Adepte des transports en commun marseillais, il m’arrive de jeter un œil sur la lecture des autres passagers. Le jeudi 9 décembre, assis dans mon métro, je regarde distraitement le 20 Minutes de mon voisin lorsque, ô surprise, j’aperçois un nom connu. J’attends que le monsieur avec qui je partage mon siège veuille bien s’arrêter sur la page High Tech pour enfin pouvoir lire le titre au complet : Google a de la recherche dans le moteur. Malgré cette formule pour le moins malheureuse en guise de titre, je me suis précipité sur le tas de journaux gratuits à la sortie du métro pour me procurer le fameux quotidien et me plonger dans la lecture de l’interview de madame Marissa Mayer, vice-présidente du groupe Google.

L’ogre a toujours faim

Ce qui m ‘a le plus attiré dans le titre, c’est en fait le sous-titre : Marrisa Mayer, vice-présidente du groupe, explique à 20 Minutes sa stratégie. La stratégie de Google ? Mmh, ça m’intéresse ! Je dois avouer qu’au final j’ai dû lire l’article deux fois avant d’avoir tout digéré pour de bon, tant Mme Mayer a su, en une interview somme toute assez courte, aborder un nombre de sujets important, et avec la manière ! Première réflexion après ces deux lectures : la dame Mayer devait avoir avoir sacrément hâte de se faire interviewer ou avoir une sacrée pression, juste avant un Noël qui va une nouvelle fois consacrer Apple et son iPad. En effet, Google promet d’être à peu près partout, de jouer sur tous les terrains, quitte, une fois encore me suis-je dit, à se planter dans certains domaines. Pas grave, il est là !
Jugez plutôt :

  • Google reste dans la course aux mobiles avec le nouveau Nexus S
  • Google a developpé un nouvel OS Android intégré par Samsung
  • de même qu’un Google Maps 5.0, lui aussi dans le même mobile, qui permet un tracé dynamique des cartes, avec 3D, zooms plus fluides et la possibilité de consulter les plans hors ligne (rien que ça !!)
  • Google développe actuellement un système de recherche contextuelle qui ne nécessite ni parole ni écrit… (un système qui lit dans nos pensées ?)
  • Mais surtout : Google met au point une… voiture autonome !!?!

OK, bon, rien de bien nouveau diront certains : le roi Google a un appétit d’ogre, ça on le sait, et le type qui tient ce blog SEO passe un peu sa vie à nous le rappeler. Mais tout de même : une voiture autonome, capable de déterminer la distance des autres véhicules, la météo, la direction à prendre… Google se mettrait-il à la littérature de science-fiction ? A voir. En revanche une chose est sûre : Google est prêt pour faire de la politique.

Google, prêt pour la politique ?

Si Google ne manque jamais une occasion de parler – de lui bien sûr mais aussi des autres, pour montrer à quel point il les écrase ou est en mesure de le faire – j’ai pris conscience d’une chose en lisant cet article de journal : le discours marketing de Google n’a rien à envier à celui de l’actuel président de la république française. D’ailleurs, j’avais prévu d’appeler cette deuxième partie de mon article : à la Sarko style. Mais je me suis ravisé, estimant finalement que l’ensemble des représentants de la classe politique française méritait leur place dans ce h2. En effet Mme Marissa Mayer tient un discours que chacun d’entre eux pourrait tenir à la télévision, à la radio ou devant une assemblée de sympathisants. Car à l’instar d’une Royale qui comprend les Français, d’une Le Pen qui sait ce dont ils ont besoin, d’un Sarkozy qui sait très bien ce que pensent les Français ou d’un Besancenot connaît bien les Français… , Mme Mayer, elle, se met à la place des consommateurs :

  • Google ferait, selon elle, dans la technologie de rupture
  • la communication omniprésente de Google ces dernières années n’est pas une façon de se refaire une image (après l’histoire de la Chine…) mais une expression de ses valeurs
  • Google est, dans la bouche de cette chère dame Mayer une société qui aime utiliser la technologie pour régler les problèmes quotidiens des gens (je ne mens pas, il vraiment écrit : régler les problèmes quotidiens des gens !)
  • Sans prétention non plus, elle affirme que Google fait avancer l’internet
  • Le meilleur est pour la fin lorsqu’elle déclare : nous n’avons pas changé.

Est-ce qu’on n’a pas déjà entendu tout cela sortir de la bouche de nos politiques ? Alors voilà mes conclusions : soit Marissa Mayer se voit jouer un rôle dans la politique américaine après Google ; soit Google va, en plus de tout, créer un parti politique (?!) ; soit c’est l’ensemble de la classe politique française qui pourrait aisément se reconvertir dans le business ou la com (ou les deux), au choix ! Mais à choisir, je ne sais pas ce que je prendrais…

 

21 réactions sur “Le Google stratégique”

  1. Je connaissais déjà les projets présentés ici, le seul qui me dérange/passionne est la recherche contextuelle, j’imagine que ce n’est pas dans le 20minutes qu’on trouvera des informations, mais le fait que Mme Mayer en parle clairement à tous nous laisse présager de nouvelles révélations.
    Espérons que cela ne soit pas de l’intox.

  2. Quelle réactivité ! :)
    Google c’est une société, un état d’esprit, un mode de vie… une hattitude :p

  3. vince dit :

    @512banque : 😉

  4. vince dit :

    @Guru : Effectivement 20 Minutes n’est pas La source d’info, mais le fait que Marissa Mayer s’y exprime dénote la volonté de Google de parler à un large public français. Si on y ajoute le ton de l’article, on voit la volonté de communiquer efficacement !

  5. Ben moi c’est le ton de cet article là qui m’a donné envie de… filer à Marseillle.
    Parce qu’on se les gèle ici dans l’Eure.
    Parce que j’ai un petit moral et qu’un Pastis suivi d’une bouillabaisse le m’aurait surement remonté.
    Surtout si accompagné de son auteur qui paierait l’addition bien sûr.;-p
    Et Google là-dedans me direz-vous ? M’en fous.

  6. Erwan dit :

    Sympa ce billet. Une voiture ? Et puis quoi encore ?

    En tout cas, on attend leurs concurrents parce que en moteur de recherche, y en a pas et c’est pas bon surtout s’il veut prendre de nouvelles orientations. C’est quoi la recherche contextuelle (localisée comme y a depuis quelques semaines ?) ?

  7. vince dit :

    @Erwan : le recherche contextuelle est uine recherche qui prend en compte un plus grand nombre de « traces » laissées par l’utilisateur, laissant ainsi entrevoir ses « intentions » lorsqu’il fait une requête. Ce sera sûrement le sujet d’un prochain article ici.

  8. vince dit :

    @Philppe : Tu seras le bienvenu à Marseille, ami Normand !

  9. annuaire dit :

    Pas mal l’article sur l’article Google… Ce qui me fait rire, c’est l’une des dernières phrases : « nous n’avons pas changé »….
    C’est vrai qu’il y a 10 ans, google faisait dans la téléphonie ou la voiture ….lool
    Déjà, rien qu’au niveau de l’algorithme, celui évolue de plus en plus vite, avec des maj de plus en plus fréquentes….
    Google…. arffff

  10. vince dit :

    @annuaire : oui, ça fait très « authentique » de dire ça

  11. Ski nautique dit :

    Google arfff :-) effectivement mais pour l’instant comme moteur qui ramène du trafic il n’y a que lui

  12. LaurentB dit :

    Tiens ma prédiction pour 2011 sera que Google souhaite se positionner comme une société éditrice de logiciel et pas seulement comme un moteur de recherche.

  13. vince dit :

    @Laurent : Je note… et on en reparlera ! Mais à quel type de logiciels penses-tu ?

  14. Elle est bonne la métaphore de la voiture car en effet techniquement Google évolue très vite. Et il est vrai qu’on peut reconnaitre que Google a en effet participé à l’avancement d’internet. Et si Google en tant que spécialiste et stratagème veut être plus proche de ses consommateurs en répondant à leur demande quotidienne. Ce sera une bonne chose car on est tous preneurs dans ce cas.
    Quand à la question si Google a changé ou pas à vous de juger.

  15. vince dit :

    @Anita : ce n’est pas une métaphore, Google planche vraiment sur un projet de voiture et de système de navigation !

  16. Merci Vince pour cette précision. Décidément Google n’arrêtera pas de nous surprendre donc affaire à suivre…

  17. Canopée dit :

    Google une machine à fric 😉

  18. je n’aime pas trop les entreprises type « trust » sans trop de concurrence car malgré tout la concurrence fait avancer les choses. Mais quoi qu’il en soit leurs innovations sont assez terribles.

  19. Billet intéressant. Personnellement il arrive des moments où je me demande ce que nous serions devenus sans google. Outil performant et incontournable.

  20. micropaiement dit :

    Google fait de la politique, une IDEE!
    Si des pays défendent la politique de contrôle d’internet qu’ils jugent essentiel; des révolutionnaires demandant la réouverture de l’accès à Internet dans leurs pays; …
    On ne peut dire en tout cas Google est bien présent sur ce terrain.

  21. c’est vrai que ferions nous sans google mais où s’arreteront il. ça c’est le grand mystere de la toile.