La Google Barre

Il existe de nombreuses questions auxquelles nous, responsables SEO, experts SEO, référenceurs et autres chefs de projets en référencement naturel, n’avons pu jusqu’à aujourd’hui que trouver des réponses partielles. En effet le saint des saints moteur a toujours jalousement conservé les secrets de son algorithme bien aimé, et cela ne surprend personne dans le milieu, puisque c’est en partie sur celui-ci qu’il génère la fortune qu’on lui connaît. Pour autant il y a aujourd’hui, en France et ailleurs, de plus en plus de devins et autres derviches prêts à vendre du rêve en barres, ces Google-barres promettant à celui qui s’en gave de progresser vers la connaissance ultime, vers le Savoir. Qu’en est-il vraiment ?

Miam !

Tous plus appétissants les uns que les autres, les titres de billets de blogs SEO ne sont bien souvent rien d’autre qu’une tentative de linkbaiting. Leur auteur ne se satisfait en général que d’un certain nombre de vues, de clics, de commentaires et de retweets, et calcule sur cette base chiffrée son influence et sa crédibilité dans le milieu. Plus les SEO en bouffent, plus le blogueur se pense enfin au niveau de ceux qui nourrissent les esprits, mais en règle générale, à part quelques références hors concours comme Laurent Bourrelly, Gwaradenn ou encore Sylvain d’Axenet, il ne s’agit que de linkbainting, malheureusement, et exclusivement de billets ne volant pas bien haut dans la sphère du SEO. D’autres tentent, trop souvent en vain, de se créer un nom aussi reconnaissable que le fameux SEO Rockstar, dans le but d’égaler en connaissances et en compétences, les véritables connaisseurs. Ils essaient, tout comme le très respectable consultant susnommé, de se faire un nom en s’inventant une identité, un pseudonyme, voire un rôle et s’arrogent donc des droits sur les autres, pensant ainsi entrer au Panthéon des SEO…

Beurk…

Certes il y a bien aussi quelques judicieux classements et autres revues du web qui, par le truchement d’un copinage souvent ouvertement assumé, tentent de donner une certaine crédibilité à ses marchands de sommeil du web, qui en manquent tout autant que de reconnaissance. Au final, après s’être enfilé le billet comme on dévore une mousse au chocolat de chez Flunch, fleurant le cacao bon marché et remplie davantage d’air que de véritable chocolat, on en arrive souvent à deux extrémités : soit on en ressort écœuré, soit on reste sur sa faim. Conseils, mises en garde, techniques imparables et autres analyses se gonflent donc du vent qui souffle sur les forums et les réseaux et transportent les odeurs censées faire baver les professionnels du référencement. Mais quand on ne mange plus que du manchot ou du panda et que la sauce qui les accompagne n’a pas vraiment de saveur, voire reste la même d’une recette à l’autre (en occurrence celle qu’a concoctée monsieur Coupe et sur laquelle tout le monde s’est jeté), on finit par avoir mal au ventre, la nausée se substituant à la satiété.

Un dessert ?

Alors quelque chose de rafraîchissant serait le bienvenue, pour faire passer tout cela. Laissons de côté les chocoboules chères à l’un des grands maîtres du brassage de vent qui, par soucis de conservation de sa popularité au sein des cuistots SEO de bas étage, a préféré virer le poste où il prétendait que je me les étais « chopées », et tentons de passer à quelque chose qui soit vraiment sympa à se mettre sous la dent. Parce que personnellement, la Google barre, j’en ai soupé !

Ah c’est bon, j’ai trouvé : SPAM !

 

22 réactions sur “La Google Barre”

  1. Julie dit :

    Oserais-je suggérer une deuxième signification un peu plus graveleuse pour l’expression utilisée dans le titre ? Parce que moi, « Google barre », ça m’évoque autre chose… qui d’ailleurs serait aussi en adéquation avec les pratiques dénoncées par cet article 😉
    Un avis de gonzesse quoi !

  2. Alex dit :

    Autant se friter sur les concours SEO, c’est plus rigolo :)
    Plus sérieusement, le milieu du référencement, c’est comme la vie, avec des grandes gueules, des pro, des comiques, des gens discrets…
    A chacun de se faire sa propre opinion sur la légitimité et la pertinence des uns et des autres.

  3. Gwaradenn dit :

    Merci pour le passage de crème, mais je ne suis pas forcément d’accord sur l’intégralité du contenu. 😉

  4. Simon dit :

    Haha très bon billet, perso je lis tout et choppe des bonnes infos à droite à gauche et y pose quelques liens. Après je suis d’accord avec toi il y a différent pourcentage de cacao dans la blogosphère SEO 😉

  5. Sylvain dit :

    Merci Vincent de m’avoir sorti du lot :-)

    Ce que je constate, c’est que les SEO ne sont pas très différents des autres. Regarde les journalistes, ils sautent sur la moindre infos non vérifiée, publient, et puis de toute façon il feront un autre article pour dire le contraire 2 semaines plus tard :-)

    Ce que je veux dire par là, c’est que nous sommes dans une société ou la primeur de l’actu est devenue plus importante que sa véracité, alors forcément, ça laisse des trâces.

    Bon, au passage, je pense qu’il y a quand même quelques autres blogs que ceux que tu as cité et qui ne font pas dans le sensationnel. Leurs auteurs réalisent des articles de fond, apportent de réels conseils techniques, etc.

    Pour ma part, je ne publie presque rien qui soit directement dans l’actu, je préfère toujours prendre un peu de recul. Déjà qu’avec le recul je ne suis pas forcément très sûr de moi :-)

  6. vince dit :

    @Julie : toi tu es plus romantique que moi alors 😀
    @Alex Les concours SEO ? Pas le temps pour ça ! En plus la majeure partie crament des plans de ouf, juste pour gagner une médaillede pacotille… pas de temps ni d’énergie pour ça 😛
    @Gwaradenn : Je ne crème ni ne lèche personne, Aurélien, je constate et je fais le tri qui, par ailleurs, ne vaut que pour moi : chacun fait, pense, aime, suce qui il veut !
    @Sylvain : Tu as raison, j’en oublie… mais en ne citant que vous trois, je la joue vraiment drastique 😉 Oui la primeur de l’info et la course à celle-ci ne sont pas que le lot du SEO, c’est pour cela que je ne lis que certains journaux aussi, d’ailleurs 😉

  7. LaurentB dit :

    Merci également pour la pommade :)
    Pour la petite histoire, ma baseline est justement une réaction épidermique aux appellations type « expert » ou « spécialiste ».
    Maintenant, je comprends aussi la volonté de vouloir faire ronfler un titre afin de mieux se positionner par rapport au client potentiel. Je ne le cautionne pas, mais j’accepte le mécanisme.

    Depuis mon petit bout de la lorgnette, je rencontre énormément de personnes en besoin de recadrer une ligne conductrice performante et limpide. En glanant de l’info sur le Web francophone, celui qui part en quête des connaissances sur le SEO va très vite se retrouver perdu. Je suppose que c’est un reflet de la médiocrité du contenu en général sur le Web, mais l’étendue des dégâts est assez considérable pour notre secteur. Je suppose que c’est le prix à payer pour profiter d’un médian de communication libre.

    Ce que je déplore le plus est qu’une certaine French Touch n’existe pas. A une certaine époque, le SEO Frenchy pouvait devenir une marque de fabrique, mais nous avons laissés passer l’opportunité (auto flagellation + double ration à mes complices de la DarkSEOTeam).
    Pourtant, il y aurait moyen de faire des actions qui font du bruit. Google a instauré la parano totale et tout le monde tremble au lieu de lui rentrer dans le lard.

    Autre chose à remarquer concerne la partie invisible du secteur. Je connais d’excellents référenceurs qui n’ont pas envie de prendre la parole.
    Pour finir, les contacts IRL sont inestimables. Sortez de votre grotte virtuelle et participez aux événements – SEO Campus en tête.

  8. vince dit :

    @LaurentB On se connaît depuis un moment, je n’ai pas (plus ? :D) besoin de passer de la pommade, mon cher ! Le but n’est pas là, tu le sais bien. De mon côté je sais que rien ne m’oblige à lire les billets des SEO que je ne trouve pas intéressants et qu’il suffirait parfois que je m’enferme dans une « grotte virtuelle », en attendant les barcamp et autres colloques pour me montrer, mais j’aime bien reprendre à mon compte cette parole de Shuriken : « c’est mon taf alors j’accuse » ^^
    Je fustige ce que je trouve des infos molles, vides, que tout le monde reprend à son compte dans une communauté où le fait de dire la même chose que les autres est ce qui est le plus prisé ces temps-ci… J’en ai aussi assez des billets sans profondeur, qui reprennent les discours de MC sans modération, sans recul !
    Oui Google filtre, oui Google sanctionne, mais on est plus intelligents qu’un bot, non ? (tiens je crois que je te l’ai piquée, celle-ci 😉 )

  9. Julien dit :

    Ton article résume toute ma pensée du moment. Twitter + pinguoin + panda a développé une épidémie de SEO. Tout le monde reprend un article déjà existant (souvent en anglais) pour le traduire et rajouter un peu sa sauce (souvent la signature ou le compte twitter). Apres je trouve ca normal de rien trouver dans ces articles car sinon il ya aurait plus de barcamp 😉

  10. Oussama dit :

    De ma part, je pense que ceux qui maitrise pour de vrai le SEO ne parlent plus car ils n’ont pas beaucoup de temps a perdre. En lisant votre article, j’ai pensé a quelque gens qui prétendent tous comprendre sur le SEO et ils oublient que le référencement n’est pas une science exacte et chacun d’entre nous fais de son mieux pour au moins comprendre un niche et de le maitriser. Mais, pour dire que je suis un vêtiront de SEO la il faut être un Danny Sullivan.

    Mecri,

  11. Le Juge dit :

    Vincent,
    Pourquoi est-ce que tu mens comme ca au gens? Pourquoi est que tu ne leur dis pas simplement que j’ai supprimé le post à la demande de Vincent Lahaye (alias @Jambonbuzz) – au lieu de faire des allusions à 3 sesterces la tonne – tu le sais puisque vous en avez parlé tous les deux – a moins que ce ne soit lui le «cuistot SEO de bas étage » ?

    Pourquoi tu fustiges cette suppression – genre « regardez l’autre eh ! il n’assume pas ! » – alors que toi-même tu as supprimé ta grosse bouse de tumblr – sans bruit – en catimini, bizarre pour un mec qui « les conserve tous ! (tu vois ce que je veux dire ou pas ?) » – https://twitter.com/vincentjamin/statuses/251593469729062912

    Mais surtout la question que je me pose c’est : Pourquoi tu t’acharnes comme ca? Comme un chien sur une jambe ? T’es macqué avec un de mes ex ou bien ? Sans déconner je ne vois pas d’autres raisons… Parce que ton comportement commence à être a la limite du pathologique tu t’en rends compte au moins de cela ?

  12. vince dit :

    @Judge Dread (rouger than rough) « par soucis de conservation de sa popularité au sein des cuistots SEO de bas étage » se passe de commentaires, pour qui sait lire le français et tenter de le comprendre… et ceci répond à ta 1ere question (pas de mensonge à qui que soit, en bref)
    Quant au Tumblr intitulé jugetonchien.tumblr.com, il va être recyclé en un bon gros billet, contenant toutes les expressions nécessaires à mon e-reputation, sur ce même blog : pourquoi ne pas assumer à 100% ici même, sur mon propre espace de communication ? Ne t’impatiente donc pas, cela viendra… c’est le morceau de Prince Buster qui te manque tant ? Tiens : http://www.youtube.com/watch?v=Zc4F7mYFw24
    Réponses à la série des « pourquoi » :
    – 1- Comme un chien sur une jambe ? Tu prétends que je me fais du bien sexuellement en rédigeant des choses à ton sujet ? C’est te donner trop d’importance !
    -2- Un « ex » à toi ? Je ne vois pas de qui tu parles… je te croyais marié et père de famille… me suis peut-être trompé… ce blog, ne t’inquiète pas, est ouvert, tu as toujours la liberté de t’y exprimer, quelles que soient tes orientations (mais n’est-ce pas un peu trop personnel tout de même ?… enfin c’est toi qui vois !)
    -3- On m’a déjà conseillé, sur ce blog, de consulter… C’était peut-être un pote à toi (ton « ex » peut-être ?) Vois les commentaires au bas de cet article : http://www.encoreunblogseo.info/je-suis-qui-moi/ mais je dois dire que jusqu’à ce jour, je n’en ai rien fait…

  13. LaurentB dit :

    Croyez en ma parole de clasheur professionnel, cela n’en vaut pas la peine.
    En plus, j’ai rien compris à votre histoire…
    Sinon, la bastion est bien. Les combattants sont teigneux et affûtés, mais l’os à ronger semble un peu mou.

    Pour finir, j’ai même un bon exemple de clash, pendant le concours mangeur de cigogne, où s’est escaladé à la promesse de se foutre sur la gueule, puis maintenant on boit volontiers des coups ensemble et on devait même faire du biz.
    La morale est que deux bons gars peuvent se mettre une raclée, mais le contentieux va s’oublier un jour ou l’autre. Le plus tôt sera le mieux.

  14. Le Juge dit :

    @Laurent
    Je te rassure – moi non plus j’ai rien compris a son histoire et le seul qui ronge un os c’est Jamin – Quand je lui demande pourquoi il s’acharne c’est sérieux – c’est pas juste pour le clasher

    @Jamin
    Tu vois – la voix de la sagesse a parlé –

    Elle m’a parlé hier aussi alors que je réfléchissait a comment te faire bouffer tes propres couilles – et tu sais quoi je vais l’écouter la voix de la sagesse.

    J’ai fais mes preuves aupres des gens qui comptent et toi , Jamin, tu ne comptes pas – je ne vais donc pas chopper du cheuveux blanc inutilement et Je vais t’éffacer de ma vie.

    Libre a toi donc de continuer ton petit jeu – je vais te laisser profiter des joies de la masturbation, pour de bon cette fois et te laisser te cramer tout seul, comme un grand, sans mon aide, car c’est ce qui va arriver si tu continue – tu vas te cramer – pas besoin que j’intervienne pour cela.

  15. vince dit :

    @Judge 100 years : Le « petit jeu » dont tu ne cesses de parler, c’est quoi ? Le concours de celui qui sera le plus vulgaire quand il manque d’arguments ? Celui qui consiste à se montrer le plus bête ? Sur ces deux points, il est clair que tu gagnes haut la main !

    Tu as fait tes preuves auprès des « gens qui comptent » ? Qui comptent quoi ? Les fautes de grammaire ? Le nombre de grossièretés par commentaire ?
    La différence, tu vois, c’est que moi, je n’ai pas besoin de faire « mes preuves aupres des gens qui comptent » pour être à l’aise dans mes baskets, ni d’ailleurs pour faire mon job ou pouvoir me regarder dans la glace, matin, midi et soir. Pas besoin de l’assentiment des autres : je suis un grand garçon, marié et père de deux enfants, donc plus besoin de doudou, de tétine, ni de reconnaissance de la maîtresse pour me sentir grand.

    Tu rêves que cette rixe électronique donne une si mauvaise image de moi que je ne puisse plus travailler avec qui que soit ? Ou bien est-ce que tu veux dire que les gens « qui comptent » ne voudront plus communiquer avec moi en ligne si je continue à te mettre face à ta bêtise et à ta mégalomanie ? L’un comme l’autre me sont tout autant égaux, sache-le ! Je ne me suis jamais rêvé en grand ponte du SEO, reconnu de tous et je m’en passerai pour le restant de mes jours tout comme je m’en passe aujourd’hui ! Ce n’est pas le but de mon existence, à moi !

  16. vince dit :

    @laurentb Je ne pense pas m’asseoir un jour pour boire un verre avec cet individu, cela dit je pense que tu as raison pour ce qui est du « contentieux » : il ne durera pas.
    Quant à l’os il n’en reste rien… j’ai tout mangé car je ne mange pas Google Barre :(

  17. mario kart dit :

    Si tous les blogs SEO ne sont pas de la même qualité, il y en a quand même bien plus que trois qui valent la peine (je sais que tu as cité ces 3 là pour l’exemple). Mais c’est vrai que beaucoup sont une perte de temps à lire. Et comme le dit judicieusement un commentateur, ceux qui maitrisent réellement ne parlent pas, ou parlent peu, ou abordent les sujets d’une autre manière qu’avec du sensationnel. Après chacun voit midi à sa porte :-).

  18. « je pense que ceux qui maitrise pour de vrai le SEO ne parlent plus car ils n’ont pas beaucoup de temps a perdre.  » -> bien parlé, tout est dit ! 😉 Souvent ils ont parlé dans le passé, se sont lassés, et plutôt que tomber dans l’aigreur ont préféré se taire. Mais ils sont toujours là.

  19. Mr Lunettes dit :

    Personne ne peut prétendre avoir tout compris au SEO. Au maximum connaissons quelques techniques qui fonctionnent pendant quelques temps. La difficulté c’est surtout de devoir toujours se mettre à niveau, c’est à dire faire sa veille et séparer le bon grain de l’ivraie. Maintenant la lecture des blogs c’est avant tout une piste, une source d’inspiration plus qu’un tutoriel.

    PS: Il est où le Panthéon des SEO ?

  20. vince dit :

    @MrLunettes : j’aime bien l’idée du tutoriel 😉 Pour ce qui est du Panthéon des SEO, je crois qu’il est surtout dans les têtes…

  21. Hamzati dit :

    Je pense qu’aucun blog ne peux fournir la bagette magique pour battre Google, seule l’experience et les tests SEO peuvent nous former et aider pour savoir ce qui marche et ce qui marche pas pour atteindre le odiem des SERP

  22. Olivier dit :

    Je suis d’accord avec Hamzati, parfois il vaut mieux tester soit même pour apprendre pluto* que de juste lire des trucs écris à droite à gauche. Surtout que bien souvent, il se dit tout et son contraire dans les blogs et forums dédiés au SEO.

    *le chien de Mickey