Bzzzzzzzz !

Cela fait bientôt 15 ans que je suis connecté et environs 6 ans qu’internet est mon environnement de travail et cela représente un paquet d’annonces façon buzz. Pourtant je ne m’y fais toujours pas : quelque chose me dérange. Donc je passe en mode Tony et je m’assieds sur le divan de mon doc Melfi à moi : encoreunblogseo.info, afin d’essayer d’extirper de mon cerveau embrumé par le froid les raisons de cette gêne.

La nouveauté

Relativement friand, à l’origine, de toutes les nouveautés technologiques et de toutes les annonces vrombissantes, je commence aujourd’hui à saturer : le buzz m’agace… et c’est peu dire. Ce n’est pas l’annonce en soi qui me dérange, mais ce qui la sous-tend. Bon, avant d’être définitivement passé du côté vieux crouton de la barre, je dois dire que je m’amuse tout de même encore de certaines nouvelles, en particulier de celles qui annoncent l’arrivée de nouvelles technologies. Qui, en effet, ne s’enthousiasmerait pas à l’annonce de la naissance prochaine ou avérée d’un nouveau joujou, physique ou électronique ? Comme beaucoup j’ai savouré l’arrivée de la téléphonie mobile, de la musique numérique et du lecteur MP3, l’avènement du PC et des échanges de fichiers audio et vidéo qu’il a permis…

The Pirate Bay

La nouveauté a cela de bon qu’elle remet en question ce qu’il y avait avant elle, soit parce qu’elle vient le compléter, soit parce qu’elle vient le remplacer, mettant à bas toutes les anciennes pratiques et habitudes ou les dynamisant. Or changer mes habitudes, c’est un jeu auquel je m’adonne assez volontiers. Donc cela est censé m’attirer, a priori. Mais il y a un effet pervers à cela : la quasi obligation de se soumettre à une pratique nouvelle, ou de posséder le joujou en question. Or ce qui me fait vibrer, moi, c’est que cela existe. Imaginez un peu : ce que Isaac Asimov prophétisait, par exemple la stéréovision, dans ces romans de science fiction que j’ai découverts peu avant internet, prend forme et devient même accessible à qui le veut, en quelques années ! Là il y a un truc excitant au possible ! Mais est-ce pour autant que moi, sous prétexte que j’ai adoré ce que j’ai lu du grand Isaac, je me doive de stéréovisionner à tout va ?

La phagocytose

Non je ne crois pas. Parce que derrière le buzz, il y a un bizz ! Je ne reviens sur le fait que je trouve absolument inutile et dommageable de laisser l’industrie chinoise mondiale me dire ce dont j’ai besoin, juste pour combler le-dit besoin peu de temps après ; ni sur le fait que celui qui me dit Quoi, t’as pas l’Iphone ? Hahaha mais tu vis encore à l’ère du minitel ou quoi … hahahah et ça travaille sur internet… je suis èmdéhère !! est, de mon point de vue, rien de plus qu’un esclave volontaire, genre sado-maso trop comptant qu’on le fouette avec des joujous technologiques qu’il a achetés plusieurs centaines d’euros ; ni encore sur le fait que je suis assez grand pour savoir ce que je dois faire dans le cadre de mon métier sans que l’on me dise que j’ai raté ma vie pour telle ou telle raison, ou que je ne sais vraiment pas faire de SEO si je ne fais pas ci ou cela. Je vais juste rebondir sur ces trois états de fait, pour aller un plus loin.

Les caver,es d'acier - Asimov

Le buzz aujourd’hui, s’il ramollit le cerveau des consommateurs que nous sommes devenus, avant d’être des citoyens responsables de nos actes et de nos pensées, eh bien il ramollit aussi nos cerveaux de citoyens, devenus consommateurs avant tout (OK, vous suivez là ? ^^) à la limite de la phagocytose ! Là je pense au concept qui envahit nos journaux, nos programmes TV et nos discours politiques et de comptoirs : la sécurité. Parce que le Buzz de la sécurité, né il y a quelques années, a pris une telle ampleur que lorsque l’on pose des caméras de surveillance dans ma ville, les gens crient : hourra, enfin on va être en sécurité, alors qu’ils n’avaient pas conscience de l’être, leurs cerveaux étant occupés à chercher une solution pour s’acheter un écran plat ou une tablette tactile.

La sécurité

Mais laissons là ces considérations toutes marseillaises. Elles sont trop politiques pour ce blog. En revanche, l’idée de sécurité, de même que celle de buzz qui y attachée, sont en train de précipiter par terre, et bientôt jusqu’aux archives du sous-sol, l’idée de liberté d’action et de pensée sur internet. La fin de Megaupload, si tout le monde en a parlé et en parle encore, puisqu’elle est suivie par la limitation, par de nombreux autres sites, de services  du même genre, est liée à cette idée de sécurité, et à sa sœur jumelle : la propriété. Mais le buzz créé autour de cette fermeture et de ces limitations, est dangereux lui aussi : il donne en effet à penser que oui, c’est terminé, on ne pourra plus trouver cet album de DJ Shan ni ce film de Kobayashi qu’il suffisait d’une requête dans Google pour retrouver et de quelques minutes pour avoir dans son disque dur. Baissons les bras, mais gardons le sourire : l’industrie musico-cinématographique nous  fournira sans problème, et à un prix raisonnable, de nouveaux films et albums chaque semaine, chaque jour même, si nécessaire !

Buzzin_Asian-Dub-Foundation

Ce que je veux dire c’est que le buzz, à force de chercher à prendre le plus de place possible dans nos esprits, laisse peu de place dans ceux-ci pour la jugeote, la prise de recul et l’esprit critique : non seulement il modèle les cerveaux comme de la Play-Doh, mais par extension, il modifie durablement les comportements. Chacun, comme dans 1984, se met donc à penser comme il convient, peu de temps après le buzz, et modifie son comportement en fonction de ce que celui-ci édicte. Pis, le buzz suivant donne à penser qu’il a raison de le faire. En effet d’autres, eux, acceptent de jouer le rôle du méchant dans le prochain buzz, tout en restant cachés et anonymes. Oui je fais référence aux Anony-mousses qui font parler d’eux partout, créant le nouveau buzz où ils tiennent le rôle du méchant : celui qui, dans un dernier souffle, va tenter un coup d’éclat voyant, romantique à souhait mais tout à fait futile puisque que, comme on le sait bien, notre Etat pensant avant tout à ses ouailles, lui le sauveur du monde libre et de la pensée unique, va venir exterminer (ou peut-être envoyer Bruce Willis faire le sale boulot)… avec finalement la bénédiction de son futur électorat.
Loppsi sucks... and Hadopi too

 

16 réactions sur “Bzzzzzzzz !”

  1. Samuel dit :

    Wow, épique le billet, tu attaques plein (trop?) de sujets! La servitude volontaire commence déjà avec le fait de vendre son temps selon moi, mais c’est un autre débat…

    Totalement d’accord avec toi sur le pathétique de la mode Apple et consorts, ces objets sont frappés du sceau de l’obsolescence programmée, en acheter un c’est déjà être perdant, victime de la mode disait MC Solaar, ce titre n’a pas vieilli…
    Effectivement tout le monde a le cerveau mangé par la « technologie » et on ne prend plus le temps de se poser et d’y réfléchir, en cela ton article est salutaire même si je pense que le grand corps malade de la société de consommation n’en fera guère usage!
    Sinon pour le download il a t411, juste le site qu’il te faut pour tout produit culturel, pour le reste il y a mastercard! 😉

  2. Loic Helias dit :

    J’aime bien ton coup de gueule Vince ! Moi perso, j’ai mon cerveau mangé par Apple, mais depuis fort longtemps alors je le vis bien.
    J’avoue que la société de consommation est de plus en plus agressive auprès des consommateurs.
    Mais ce sont les consommateurs qui relayent l’info.
    Le meilleur exemple que j’ai en tête, c’est cette fameuse tablette HP, véritable phénomène: un produit obsolète, un OS déplorable, bref un fiasco technologique pour une vente à prix coutant.
    Une fois le prix baissé: tout le monde en voulait, mais personne n’en avait l’utilité, pas grave il le fallait, car il était primordial de gagner la {vente | enchère |commande}…
    Merci amis bloggueurs d’avoir fait la promotion gratuite des e-commerçants français.

    En tout cas, Vince je me suis brûlé les yeux en lisant ton post sur Iphone, alors s’il te plaît: WP-Touch pour les accros à la pomme.

  3. Chaussures dit :

    Oh là là le Vince en grande forme avant le week-end ! :)
    Comment ne pas être d’accord avec ce que tu racontes ? … même si tu mélanges un peu tout, il faut dire ce qui est !

  4. robot piscine dit :

    Waou, oui c’est vrai que cet article est moulte complet dans divers domaine !!

    Un peu de mal à suivre mais ce que j’ai envie de dire, c’est que malgré nous, nous somme over-connectés. Cette envie qui démange d’aller flâner sur facebook ou s’informer sur Twitter, il y a toujours quelque chose qui finit par nous rattacher à ces réseaux.

  5. vince dit :

    @Samuel : j’adore ta dernière phrase ^^
    @Chaussure : moi je pense que tout est lié, que c’est un état d’esprit avant tout.

  6. vince dit :

    @Loïc : tiens, tu as été filtré comme spam ^^
    Pour WP-touch, compte sur moi, je m’en occupe ce WE !
    Merci pour ton retour, monsieur l’Apple-addict 😉

  7. loterie dit :

    tu parles de Isaac Asimov, à part « les cavernes d’acier » dont on voit la couverture plus haut, tu en conseilles d’autres qui t’ont plu?

  8. Loic Hélias dit :

    « tiens, tu as été filtré comme spam ^^ »
    Et moi qui croyais que tu me « boycott »
    Filtre anti-spam solide ! Ou alors il aime pas les spin !
    @++

  9. vince dit :

    @loterie : tout est là : http://noosfere.com/heberg/fbeurg/asimov.htm
    @Loic : pas de boycott ici mon cher 😛

  10. je pense que c’est un joli cri du coeur envers le buzz car celui ci qui incite à la consommation est assomante de plus en plus et ce n’est pas pour rien qu’on parle de e-consommateur car le comportement d’achat ainsi que les besoins ont complétement changé face à ces politiques ou stratégies commerciales online et offline.

  11. jeux fun dit :

    moi je pense que souvent on crée le buzz pour cacher d’autres choses bien plus subtiles, le buzz détourne les esprits et comme tu le dis très bien, ne laisse plus beaucoup de place à la réflexion.

  12. @jeux fun : Euh..? Le buzz ne détourne pas les esprits, au contraire, il les recentre sur une seule et unique chose : le produit. Car qui dit « buzz » dit « mode » et qui dit « mode » dit consommation instantannée afin d’être dans le coup avant que celle-ci s’estompe et ne laisse sa place à une autre etc..

  13. je suis un grand fan d’AsianDub, à une époque, la sortie de leur nouvel album, ça c’était un vrai buzz à mon sens. Maintenant buzz ca veut tout et rien dire en même temps…

  14. php dit :

    le buzzz c’est comme la mode, ça marche un temps puis plus rien , t’inquiètes !

  15. Marc dit :

    Pour moi le buzz est commercial , c’est par exemple pour un artiste de la chanson en difficulté , un bon moyen de rebooster sa carrière avec le buzz .
    Combien se sont fait connaître grâce à ce principe? Beaucoup , vraiment beaucoup, encore aujourd’hui ça continue ..

  16. J’adore la façon dont tu t’exprime ! Ce qui est certain, c’est que les buzz se renouvellent au fil des actualités ce qui n’est pas ennuyeux au contraire attrayant, ce que j’ai aussi remarqué, on peut être célèbre grâce au buzz mais aussi mal vu par certain.